dimanche 18 juillet 2010

Juxtapositions et tendances technologiques (factures, développement durable, minitel, google)

Papier ou numérique : Alain Faujas dans Le Monde de samedi titre "La facture numérique plus "verte" que le papier" ? Selon La Poste et Orange, deux entreprises trés engagées dans la dématérialisation, et notamment dans la production des factures électroniques et la diffusion de messages publicitaires, la tendance est à la réduction de 30% des flux papier pour l'horizon de 2015. En parallèle, un sondage CSA, publié le 30 juin, démontre que 40% des consommateurs sont violemment opposés à la réception des factures sous format numérique. Alain Liberge de Orange compléte que la tendance pour une grande partie des clients particuliers est encore beaucoup d'imprimer eux-mêmes leurs factures reçues en format électronique. Le bénéfice de la réduction en budget carbone pour la planète n'est en conséquence plus au rendez vous : la consommation de la recharge d'encre et du papier en utilisant son imprimante personnelle met en balance défavorable le processus de dématérialisation et les gains attendus. Economie pour les entreprises ? certe ! Avantage pour la planète ? il y a là encore à progresser !
En  parallèle, Google vient de signer un nouveau contrat pour la numérisation de 160.000 ouvrages avec la Koninklijke Bibliotheek (Pays-Bas) et annonce que son chiffre d'affaire ainsi que son bénéfices viennent de BONDIR de 24% sur un an. Le modèle du tout numérique tire encore son épingle du jeu.

Nous sommes au milieu du gué...et la roue tourne (1)

(1) : Selon Best of Micro, 2 millions de français continuent à utiliser les 2000 services minitels et le service sera définitivement fermé en septembre 2011.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour, je vous remercie pour votre commentaire constructif. A bientôt